+34 958535875  |  logo whatsapp +34 606715901

Les Palais Nasrides

Les palais de l'Alhambra, résidence des rois et des sultans à Grenade pendant des siècles.

Les Palais Nasrides


Un complexe palatial unique qui représente le sommet de l'art et de la culture islamique en Espagne.


Image

  Vous ne pouvez pas réaliser ce que cache les murailles de l'Alhambra à moins d'être à l'intérieur ou au dessus, dans les airs. Elles renferment les palais les mieux conservés de la culture musulmane et du règne d'Al-Andalus.

Que sont les Palais Nasrides?

C'est un ensemble de bâtiments construits sous le règne de Mohammed V utilisé comme résidence personnelle et pour les services de la cour. Les palais n'ont pas été conçus avec un seul plan initial de construction, mais ont été construit en exploitant ce qui existait déjà pour l'agrandir. Les trois parties principales sont le Mexuar, le Palais de Comares et le Palais des Lions.
Les différentes maisons royales sont nommées respectivement Casa Real Vieja et Casa Real Nueva afin de les distinguer, la plus récente étant un palais de la Renaissance construit à la demande de Charles V.

Histoire des palais

Les palais nasrides ont commencé à être construits sous les ordres de Mohammed V durant la seconde moitié du XIVe siècle, en mettant à profit ce qui avait déjà été construit durant le règne de son père Yusuf Ier à partir de 1335.

Chaque zone de cet ensemble se distingue par son usage mais aussi par son architecture puisque chaque zone a été construite à un moment différent. Le Palais de Comares est une construction musulmane, alors que la Cour des Lions contient des éléments d'influences chrétiennes.

Après la conquête de la ville, les Palais Nasrides ont subi des modifications et des rénovations constantes. Les plus grands changements ont été instaurés par Charles Quint avec l'ajout de nombreuses salles et la création de la Casa Real Nueva.


Itinéraire et visite des Palais Nasrides


Voici l'itinéraire que vous suivrez au cours de votre visite, complété par des photos et de brèves descriptions.

Cour de Machuca

Après la petite place à l'entrée, vous trouverez une première cour appelée Cour de Machuca (du nom de famille de l'architecte de Charles V).
Cette cour contient un grand réservoir central appelé "zafariche de peregrina forma" en arabe, il a été ensuite modifié pendant l'ère chrétienne.

Au Nord de la cour, on trouve des arcs qui forment un portail. Au Sud, un autre portail similaire avec la même structure d'arcs devait exister là où se trouvent des cyprès formant un arc.

Si nous traversons la cour et continuons vers l'Est, nous entrons dans la Grande Salle d'Audience ou Mexuar.

Mexuar

Cette chambre servait pour les audiences et les réunions importantes. Le sultan se tenait assis sur une plate-forme surélevée et rendait la justice. Au fond de la salle se trouve une petite pièce qui servait d'oratoire, c'est la raison pour laquelle elle est orientée différemment afin de répondre à la norme religieuse.

La décoration que nous pouvons observer est très différente de celle qui pouvait exister dans des temps plus anciens. A l'origine, elle possédait un espace central avec des lampes, mais seulement 4 colonnes ont pu être conservées.
Au XVIe siècle, la salle a été réadaptée et un étage supérieur a été ajouté pour la transformer en chapelle.

En traversant la salle, nous arrivons à la Cour et à la Chambre Dorée.

Cour et Chambre Dorée

Ce lieu était celui où les sultans du XIVe siècle recevaient leurs sujets.
L’accès à cette cour et à cette salle a été bien pensé. La porte étroite en forme d’arc outrepassé ne permettait le passage que d’une seule personne à la fois, et ce afin que le garde puisse facilement en contrôler l’accès.
Une fois ce contrôle passé, on trouve le Cuarto Dorado (Chambre Dorée), une pièce qui faisait office de salle d’attente.

Elle a été nommé ainsi pour son plafond en bois peint installé après la conquête de la ville et sous le règne des Rois Catholiques, comme le suggèrent les héraldiques et les différentes décorations des nouveaux résidents.

Une réplique notable de la fontaine de Lindaraja se trouve également dans la cour, l'originale est actuellement conservée au musée de l’Alhambra.

Après le passage dans cette cour et cette salle, nous arrivons au Patio de los Arrayanes (Cour des Myrtes).

Cour des Myrtes, de Comares ou du Bassin

Cette cour marque le début du Palais de Comares. Son édification a été ordonnée par Yusuf Ier de Grenade et son fils Mohammed V a achevé la construction et les décorations. On y accède par la cour de la Chambre Dorée.

Cette résidence était celle du sultan et de sa famille. La Salle du Trône se trouve à l’intérieur de la Tour de Comares. Le centre du palais est occupé par une cour allongée de forme rectangulaire avec un bassin central flanqué de massifs de myrtes et par des porches sur les côtés les moins longs

La cour était le point central de la résidence et les pièces étaient réparties autour d'elle. On l’appelle le patio de los arrayanes (cour des myrtes) à cause des massifs végétaux qui grandissent à côté du bassin.

La source qui fournit l’eau du bassin a un design particulier. L’eau sort à grande vitesse du jet mais va petit à petit être ralentie jusqu’à son écoulement afin d’éviter les bruits et l’oscillation de l’eau.

Sala de la Barca

Cette salle ne doit pas son nom à son plafond en forme de barque comme on le croit communément: son nom provient en fait du mot arabe "al-Baraka", qui signifie bénédiction. C'est dans cette salle que les fidèles ont imploré l'assistance divine, pour aider le sultan lors de son couronnement dans la salle voisine.

Sur les seuils de chaque chambre, on peut noter la présence d'éléments décoratifs nommés "taqas".

Salle du trône, de Comares ou des Ambassadeurs

C’est la plus grande salle du monument. Son nom provient des vitrages situés à l’intérieur, appelés "qamriyya" en arabe.
Chaque mur de la tour a trois petites entrées donnant lieu à un total de neufs chambres toutes identiques, à l’exception de la chambre centrale qui était celle du sultan.

La décoration du plafond est considérée comme un chef d’œuvre de la menuiserie musulmane. Ce dessin géométrique contient 8017 pièces différentes et représente les sept cieux par lesquels l’âme doit passer avant d’atteindre le huitième, celui du Trône de Dieu et du Paradis.

Mirador de la Reja

De ce balcon, nous pouvons contempler la Cour de la Grille (Patio de la Reja) et disposons d'une vue magnifique sur l'Albaicín, l'un des quartiers historiques de Grenade.

Il est nommé ainsi car le corridor de la terrasse est grillagé pour protéger le chemin menant aux chambres.

Chambres de l'Empereur Charles V

Plusieurs années après la conquête de Grenade et la victoire face au royaume Nasride, Charles Quint a décidé d’installer ses quartiers dans l’Alhambra. C’est Pedro Machuca qui, en 1528, a été chargé de la construction de nouvelles pièces servant de résidence impériale.

Dans une de ces pièces, plus précisément dans la Salle des Fruits (Sala de las Frutas), repose Washington Irving, l’auteur des célèbres Contes de l’Alhambra.

Cour des Lions

La Cour des Lions est probablement l'image la plus caractéristique de l'Alhambra de Grenade.
Elle est entourée par 124 colonnes de marbre de Macael.

Autour, on trouve quatre salles avec un petit canal qui s'en écoule et qui finit sa route dans la fontaine des lions. Les fontaines représentent les quatre rivières du Paradis.

Beaucoup de légendes et de théories existent autour du nombre de lions formant la fontaine. La théorie la plus cohérente est probablement la signification hébraïque des 12 lions des tribus d'Israël.

Salle des Abencérages

Cette chambre, autrefois celle du roi, a été témoin d’une légende sanglante : la fin des abencérages.
La famille Zégris a accusé la favorite du sultan d’adultère avec un abencérage. Fou de rage, le sultan a appelé les 32 hommes abencérages un à un pour les décapiter. Pour que les condamnés ne se doutent de rien et n'aient pas peur, il les a décapité au-dessus de la fontaine afin que l’eau puisse évacuer le sang au fur et à mesure.

La salle se divise en deux parties : la chambre et le salon.

Salle des Rois

La salle est divisée en trois espaces et on retrouve des peintures dans les voûtes de chacun d’eux. La peinture de la zone centrale représentant dix rois de l’Alhambra a donné son nom à la salle. Dans les pièces voisines, on peut voir des représentations de femmes et d'hommes chrétiens, ce qui montre le fruit des relations avec les royaumes voisins.

La première messe de l’Alhambra s’est déroulée dans cette salle, lorsque les Rois Catholiques ont conquis Grenade.

Salle des Deux Sœurs

Son nom provient des deux énormes dalles de marbre disposées sur le sol de la chambre. Cet ensemble de chambres servait de lieu de résidence à la sultane.

La chambre dispose d'une fontaine avec un canal transportant l'eau à la Cour des Lions. La coupole de muqarnas (ou mocarabes) a été construite en tenant compte de la lumière naturelle de la salle: cela lui donne la forme d'une fleur.


Plus d'informations

Connaître l'Alhambra

Si vous voulez en savoir plus sur l'Alhambra, nous vous invitons à découvrir l'histoire du monument avec une de nos visites guidées.

Acheter un billet